Téléphone : 03.20.700.937
www.nord-humidite-com

menu x

Votre santé

L’humidité permet le développement de moisissures, bactéries et acariens au sein des matériaux.
Les pathologies les plus fréquemment rencontrées sont les allergies (irritations, asthmes …)
Les signes indiquants un problème d’humidité sont une odeur de moisi, des zones et/ou matériaux humides, des traces, des tâches, de la condensation, du linge restant humide …

Les effets de l’humidité sur votre santé :

Les symptômes des voies respiratoires sont les irritations du nez (écoulements, éternuements), respiration bruyante, asthme, toux, irritation de la gorge.
80 à 90 % des adolescents souffrant de problèmes respiratoires résident dans une habitation humide.
Les autres symptômes sont la sensation de froid, l’irritation des yeux (rougeurs, larmes, gonflement …), les irritations ou lésoins de la peau, les maux de têtes, vomissements, diarrhées, fatigue chronique.

Les moisissures :

Les moisissures, puissants agents inflammatoires, sont un polluant aérien naturel.
Les spores (graines minuscules) expulsées dans l’air pour se reproduire sont responsables de la majorité des allergies en milieu humide.
Leur développement est grandement accéléré par la présence d’humidité et de condensation.
Exceptionnellement, les respirer peut provoquer des maladies graves (dermatotoxiques, immunotoxiques et cancérigènes).
Après dégâts des eaux dans un bâtiment, certaines d’entre elles peuvent produire des toxines cancérigènes ou des hémorragies pulmonaires.
La préservation de votre santé passe par l’assèchement de l’air (déshumidificateurs, traitements anti-humidité …).

Les acariens :

La condensation et les surfaces humides favorisent la prolifération des acariens.
Un acarien, invisible à l’oeil nu (0,3 mm), a une durée de vie de 2 à 3 mois et peut pondre 500 oeufs par mois.
Ils sont responsables du développement d’un grand nombre d’allergies.

L’asthme et les problèmes respiratoires :

Les enfants y sont le plus sensibles.
Dans le cas d’un contact prolongé avec l’humidité, l’enfant présente un rythgme respiratoire accéléré et un risque de développement respiratoire inachevé.